• slide1


  • slide2


  • slide3


Blogue



04 septembre 2017

Au cours des dernières années, plusieurs changements ont eu lieu concernant les règles reliés aux emprunts hypothécaires. Il n’est maintenant plus possible de refinancer* une hypothèque pour un montant supérieur à 80 % de la valeur de votre propriété. Au cours des treize dernières années, nous avons remarqué qu’un grand nombre de personnes ayant acheté une maison revenaient consulter leur conseiller dans le but de consolider leurs dettes, et ce, seulement quelques mois suivant leur achat. Souvent, les nouveaux propriétaires font subir une cure de rajeunissement à la maison : réfection des planchers refait,  rénovation du sous-sol,  modernisation de la cuisine… en utilisant leurs cartes  et leurs marges de crédit.

Avant les changements des règles hypothécaires des dernières années, il était très facile de refinancer sa propriété, car le prix des maisons augmentait rapidement et l’hypothèque pouvait atteindre 95 % de la valeur de la propriété. Comme ce n’est maintenant plus le cas, il sera donc très difficile pour un acheteur ayant versé un montant initial de 5 % de refinancer sa maison. Cela pourrait prendre plus de huit ans avant d’avoir accumulé le capital nécessaire.

Comme personne ne souhaite payer les intérêts très élevés des cartes de crédit (11 % à 19 %), ou le 7 % du prêt personnel, il faut donc planifier les rénovations avant de devenir propriétaire.

L’achat rénovation, un programme permis par les assureurs hypothécaires (SCHL et Genworth), vous offre la possibilité de rajouter à votre hypothèque le coût des travaux que vous aimeriez effectuer dans votre nouvelle maison.

Voici un exemple : vous venez de visiter une jolie maison dans un secteur très apprécié. Elle est bien située, d’une dimension intéressante, avec un terrain de bonne grandeur et les écoles du secteur sont réputées, mais vous détestez la cuisine et la salle de bain date des années 70. C’est simple, vous n’avez qu’à fournir les estimations des travaux à faire et le coût des travaux sera ajouté à votre prêt hypothèque. Par contre, n’oubliez pas que vous devez faire l’évaluation de ces coûts avant de devenir propriétaire de la maison ou du condominium.

*Refinancer : négocier une nouvelle hypothèque sur sa propriété afin de pouvoir disposer du capital accumulé.

**Le contenu de la présente publication fait l’objet de droits d’auteur exclusifs en faveur de Hypcom, qui s’en réservent tous les droits.

Méline Descarreaux & Raynald Sauvé Aucun commentaire

Hypothèque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


cinq − = 2

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>